Dans la mythologie chinoise, les Hei Bai Wu Chang sont des dieux de la mort, de la fortune, de la protection et de l'impermanence. Ils sont les subordonnés du roi Yànwáng (燕王), le souverain des Enfers, et sont chargés d'escorter les âmes là-bas. La garde blanche est nommée Xie Bi An, et la garde noire s'appelle Fan Wu She. 

Wúcháng (无常) se traduit en francais par impermanence. Bai Wu Chang (白无常) l’impermanence blanche et Hei Wu Chang (黑无常), l’impermanence noire.

Que ce soit dans les peintures traditionnelles, les effigies ou l'art moderne, les deux wu chang sont toujours présentés épaule à épaule, maigre et macabre, dans exactement les mêmes robes mais inversées en couleur les uns des autres. Hei vêtu de noir et Bai en blanc. Parfois, les détails de leurs robes se complétaient parfaitement, des reflets blancs sur les robes de Hei et des noirs sur ceux de Bai. Ils portent également des mitres, sortiléges inscrit à l'avant du couvrechef. Bai Wu Chang est représenté avec une longue langue extraordinaire qui sort de sa bouche.

Selon la légende populaire, les Hei Bai Wu Chang étaient autrefois deux amis très proches, Xie Bi An et Fan Wu She. Xie était grand, pâle et mince et Fan était court, sombre et trapu. Un jour, les amis marchaient près de la rivière, quand il a commencé à pleuvoir, Fan a invité Xie à rester sous le pont et à rester à l'abri de la pluie pendant qu'il rentrait chez lui chercher un parapluie. Sur le chemin du retour vers Xie, la pluie devint de plus en plus lourde, l'éclair s'éclaira et le tonnerre gronda, transformant la pluie en une énorme tempête. Mais Fan continua, déterminé à garder sa parole. La rivière déborda furieusement, balayant la petite silhouette de Fan et le noyant dans ses vagues. Après la tempête, Xie vit le cadavre de son ami et eut le cœur brisé, souhaitant que ce soit lui qui mourût à la place. Il ne pouvait plus supporter son chagrin et se pendit à une poutre du pont.

Lorsque les âmes de Fan et Xie voyagérent aux enfers, le seigneur de ce royaume, Yànwáng fut fortement ému à l’écoute de leur histoire. Il les rebaptisa Fan Hei Wu Chang, et Xie Bai Wu Chang et A partir de là,furent assignés à seconder Qing Xi Cheng Huang, le dieu de la ville, à s'occuper de la paix et de l'harmonie du monde mortel, leur tâche étant d'attraper les âmes errantes afin de les traduire en justice dans le monde souterrain.

Xie Bi An est généralement décrite comme un homme au beau visage vêtu d'une robe blanche et coiffé d'un grand chapeau portant les mots chinois «Devenir riche en me rencontrant» ( 一 見 / 一 見 生財 ), «Devenez chanceux en se rencontrant» ( 一 見 大吉 ), ou "Vous êtes venu trop" ( 也 來 了 ). Il tient un éventail dans une main et une manille en forme de poisson ou une pancarte en bois dans l'autre. Il est généralement représenté comme le plus grand du duo.

Fan Wu She est généralement représentée par un homme au teint foncé, vêtu d'une robe noire et portant un chapeau similaire à celui porté par la Garde blanche. Les mots chinois sur son chapeau sont "Paix au monde" ( 天下太平 ) ou "Vous arrêter maintenant" ( 捉 你 ). Il tient un éventail dans une main et un écriteau en bois carré dans l'autre. Le signe porte les mots "Faire une distinction claire entre le bien et le mal" ( 分明 ) ou "Récompenser le bien et punir le mal" ( 善 罰 ). Une longue chaîne est enroulée autour de l'un de ses bras.

Certaines statues les représentent avec des grimaces féroces sur le visage et de longues langues rouges tirant la bouche pour effrayer les mauvais esprits. Cependant, ils ont parfois des expressions faciales différentes: Xie Bi An a l’air amical et abordable, tandis que Fan Wu She a l’air sévère et féroce.

Dans certains cas, les Heibai Wuchang sont représentés comme un seul être - au lieu de deux êtres distincts - connus sous le nom de Wuchang Gui (également romanisé Wu-ch'ang Kuei ), littéralement "Fantôme de l'impermanence". En fonction de la personne qu'il rencontre, le Wuchang Gui peut apparaître soit comme une divinité de la fortune qui récompense la personne qui fait de bonnes actions, soit comme une divinité malveillante qui punit la personne pour avoir commis le mal.

Xie Bi An et Fan Wu Jiu ne sont pas des Êtres du Monde Inférieur ni des Gardes de l'Enfer. Ils sont considérés comme divinité du monde mortel, capables de se promener parmi nous de jour comme de nuit (並非民間所謠傳之陰神/陰將,二將屬民間神祇,可穿梭日夜之間).

À travers les âges, le folklore a défini l’image du Hei Bai Wu Chang dans la culture populaire en accentuant les caractéristiques des personnes jadis vivantes, en équilibrant leur hauteur pour leur donner à la fois la stature qui sied aux maudits faucheurs des damnés, pour symboliser la parfaite harmonie entre eux et la réunion éternelle de ces deux amis. On voit souvent Hei Wu Chang porter des chaînes et des menottes qui semblent avoir remplacé la férule de certaines versions modernes. L'étiquette de sortilège sur son chapeau, 天下太平 (Paix sous le ciel) est un témoignage de ses prouesses de chasseur d'âmes déchues. Son apparence terrifiante est censée effrayer tous les malfaiteurs qui se soumettent à sa seule vue. On voit parfois Bai Wu Chang arborant un sourire, sa longue langue étant suspendue à cause de sa mort triste par étranglement, portant le parapluie que Hei lui cherchait quand il s'est noyé.