Le Dzi est une perle tibétaine, d’origine lointaine, apportant de nombreux bénéfices mystiques et bienfaits à son porteur. C’est un talisman ou amulette tibétaine, le roi des porte-bonheur, parfois vénéré comme une véritable divinité. Le succès de la perle tibétaine vient de ses multiples yeux, pouvant aller jusqu’à 21.

Les Dzis sont censés apporter la bonne fortune, écarter les mauvais esprits, et protéger son porteur des dangers et des accidents, et même apporter longévité et bonne santé.  

 Le DZI provient de la région de l’Asie centrale et se trouve généralement dans une région qui couvre l’Afghanistan, l’Iran, le Tibet, l’Inde, le Pakistan, le Népal, le Bouthan jusqu’à la Birmanie et la Thaïlande. On les trouve dans de nombreuses tailles et formes, avec de multiples yeux et rayures. Les Tibétains chérissent ces perles et les considèrent comme des joyaux héréditaires.Le sens du mot tibétain « Dzi » se traduit par « brillance, clarté, splendeur ». En chinois mandarin, les dzi sont appelés « perle du ciel ».Les tibétains reconnaissent, sans être envieux ni jaloux les qualités des personnes brillantes, ces personnes qui brillent intellectuellement et qui attirent l’attention et l’admiration de tous.Pour les Tibétains, le port d’une perle de  Dzi  peut développer  en chacun cet éclat naturel qu’on appelle le Talent.  

 Les Dzis que l'on peut traduire par "brillamment poli", "lumineux" sont des perles en agate de forme allongée ayant à leurs surfaces une décoration de formes géométriques diverses et variées, mais ayant chacune une signification bien précise. Les dzi sont considérées par les tibétains comme de puissantes protections. Selon la légende, ces pierres en sont pas d'origine terrestre, mais, façonnés par les dieux et semés sur terre afin que celui qui les retrouve, ai un meilleur Karma.  

De très nombreuses légendes leurs attribuent une origine divine. L'une d'entre elle prétend qu'ils tombent parfois du ciel échappés des trésors des Dieux, une autre dit qu'ils « mûrissent » au fond de la terre et que l'on peut parfois en trouver à l'intérieur de certaines géodes. Certaines légendes disent que ce sont des insectes fossiles, et d'autre enfin des crottes de Garuda. 

Les Dzi sont également cités dans certains textes Bouddhistes anciens car certains malas destinés aux pratiques avancées du Vajrayana doivent être réalisés en Dzi Des dzi datant de 4500 ans ont été retrouvés au Tibet lors de fouilles archéologiques, donc en pleine période chamanisme Bön bien avant l'arrivée du bouddhisme.  

On retrouve des perles très similaires aux Dzi dans de nombreuses régions du monde, en Asie (Cambodge par exemple) mais aussi dans des sites archéologiques en Mésopotamie et même à Carthage La pierre est en agate et les dessins sont fait à la main selon une technique secrète.  

On distingue aussi le dzi féminin, mince et allongé, et le dzi masculin, plus épais et ventru.  

Pour qu’une perle soit reconnue comme un véritable dzi, elle doit être faite d’agate ou de calcédoine. Les perles de verre, d’os, de plastique, de bois ou de tout autre matériau ne sont que des imitations. Généralement les décorations ne pénètrent pas dans le noyau intérieur de la perle.   

De ce fait ils sont considérés comme de puissante et rare amulette.On peut en voir orner des statues dans les temples, au cou des Tibétains, et même porter par des Lamas ou Rinpotchés. Chaque Dzi a une signification selon les représentations à sa surface.

Depuis des temps immémoriaux, ils ont été vénérés comme des amulettes sacrées qui portent et donnent des bénédictions à celui qui les porte.Les tibétains croient que les Dzi  attirent les dharmapalas ou protecteurs locaux, mais aussi les divinités et les ancêtres ainsi que les bienvaillants bodhisattvas Ils jouent un rôle important dans la culture tibétaine et continuent à être utilisés dans la préparation de la médecine tibétaine. 

Certaines perles tibétaine protègent leur porteur des énergies négatives ou des accidents. Ils attirent la richesse ou la sagesse, ou bien apportent amour et bonheur. Les perles guérissent les maladies, celles liées au sang, et protègent une personne des ennemis mal intentionnés et de leurs malédictions.Ils ont la réputation de porter chance, d’éloigner le mal et de protéger celui qui les porte contre les maladies et les accidents. Certains Tibétains racontent même qu’ils étaient capables de protéger le porteur d’un couteau ou d’une balle !Une rumeur circulant sur Internet fait état d’un homme d’affaires taïwanais qui s’était échappé d’un accident d’avion dans lequel il n’y avait eu que deux survivants. Il prétendait que c’était grâce à la perle dZi qu’il portait.     

Les textes de médecine Tibétaine font aussi allusion aux Dzi, en effet ceux- ci, une fois réduits en poudre, font partis des ingrédients de certaines "pilules de longue vie".   

Les Dzi naturels.     

Ils ont différentes couleurs, mais leurs dessins sont en fait les veinures de la pierre.     Les plus anciens aurait réellement des dessins qui émergeraient du centre de la pierre. Ce serait là le Dzi original, et donc, extrêmement rare ! sans aucun dessin artificiel (le dessin est naturellement dans la pierre), certains Tibétains disent qu'en fait un Dzi Pur serait un genre d'insecte pétrifié et ne peut donc être que "Naturel", ce type de Dzi naturel à dessin est extrêmement rare, ce serait le type original. La majorité des Dzi naturels sont en fait des perles d'agate striée, avec parfois des inclusions de cristal de roche et divers dessins et motifs ne devant rien à la main de l'homme. Ces Dzi naturels ont un très bon potentiel protecteur et sont de par leur nature tous différents, ce qui rend leur collection et le fait de les porter très attractif.  

Les Dzi fabriqués.     La pierre reste de l'agate, et les dessins à sa surface son fait de la main de l'homme, mais selon une technique secrète. Un mélange de plante et de plomb est appliqué à leur surface, le tout est cuit (à environ 1200 degrés); à la sortie et une fois le mélange retiré les dessins apparaissent. D'après certaines sources, certains des Dzi les plus anciens auraient été colorés DE L'INTERIEUR en utilisant des techniques secrètes perdues depuis longtemps... Il existe également d'autres techniques consistant par exemple à enduire toute la surface d'un mélange pâteux puis à faire les dessins avec une pointe de fer chauffée au rouge, ou à tremper longuement le Dzi dans un sirop de sucre et ensuite à le cuire pour faire caraméliser le sucre qui a pénétré.  

https://www.dongmeietjeremyzg.com/listing/559821821/mala-graines-de-figuier-sacre-pipal

Les faux Dzi, ou Nalo-Dzi.     Ils sont terre cuite, émaillé ou même en plastique.     Là on s'éloigne de l'ésotérisme pour entrer dans l'univers du bijoux fantaisie. certains sont énormes , les premiers datent de la fin du 19ème siècle et ont été fabriqués à partir de porcelaine par un Autrichien qui a réussi à faire fortune en les vendant aux riches Tibétains de Lhassa  

Les Dzi sont de nos jours très recherchés comme protection contre les accidents. De nombreuses personnes dans le monde entier en achètent à des prix astronomiques pour assurer leur sécurité; en effet la croyance est que le Dzi peut "absorber" les accidents à la place de son porteur et ainsi lui permettre de rester indemne même en cas d'accident grave! Une fois qu'il a "absorbé" un certain nombre d'accidents pour son porteur, le Dzi casse/change de couleur/se déforme, il doit alors être remplacé 

Le nombre d’ « yeux » sur la perle Dzi a une signification et indique l’effet qu’il produit sur le porteur. 

Le Dzi d’un œil représente un phare de lumière et d’espoir. Cet œil puissant améliore la sagesse humaine et produit le bonheur de la vie. Les obstacles rencontrés par le propriétaire seront relevés par cet œil unique.

Les 2 yeux permettent l’harmonie entre mari et femme pour construire une famille heureuse, pour assurer le succès et les bonnes relations avec les autres. La perle à 2 yeux représente le concept harmonieux du Yin et du Yang, l’équilibre vital. Donc cette perle renforce la stabilité et l’équilibre.  

Le Dzi à 3 yeux représente les trois étoiles de la chance, du bonheur, de l’honneur et de la longévité. C’est le manifeste du dieu hindou de la richesse, le Kubera. Cette perle à 3 yeux crée les conditions favorables pour profiter de la fortune, le bonheur et la prospérité.  

Le Dzi à 4 yeux aide à surmonter les forces négatives, éliminer les obstacles, augmenter les mérites et la longévité, soumettre les démons. C’est le symbole des 4 Boddhisatva majeurs du Bouddhisme : Maitreya, Avalokitesvara, Manjushri et Mahasthamaprapta. Ces êtres éclairés protègent les fidèles et élèvent les âmes 

Les 5 yeux sont un élément magique très recherché. Il aide à obtenir ce que l’on désire, c’est donc une pièce prisée. Les 5 yeux rappellent la foudre et le tonnerre, des éléments qui mettent fin à l’ignorance. Il s’agit d’un éclaircissement. Cette perle amènerait un bonheur sans fin.  

Le Dzi des 6 yeux élimine la tristesse et la souffrance dans la vie, et augmente l’accès à la chance. Elle aide le porteur à trouver la racine du bonheur et du karma. Le détenteur de la perle aux 6 yeux parvient à échapper à l’agression, la colère, l’insouciance et la misère.  

Les 7 yeux aident à atteindre la gloire, la perfection, la réussite, la richesse, les bonnes relations, la santé et la longévité. On dit que la perle aux 7 yeux est la manifestation du symbolisme de la Grande Ourse, liée aux 7 Bouddha de la médecine. Ce sont les forces de guérison résidant dans nos esprits qui nous maintiennent en vie.  

Les 8 yeux aident à se protéger contre les calamités et les catastrophes. Ils aident le propriétaire à recevoir les bénédictions nécessaires. Les 8 yeux représentent les 8 Trésors du Bouddhisme, la conque (sons sacrés), la roue du dharma (propagation et enseignements du Bouddhisme), le parasol sacré (pour protéger), la fleur de lotus (pureté et bonté), le vase sacré (tient sagesse), le poisson rouge (chasse le mal), le banco (éternité).  

Le Dzi des 9 yeux aide son propriétaire à s’enrichir, et à expulser le mal et agit comme protecteur. Le chiffre 9 est hautement symbolique puisqu’il représente les 9 systèmes planétaires qui prodiguent la sagesse et le mérite.  

Le Dzi à 10 yeux lève les obstacles à l’évolution de carrière, influence les faveurs des autres à votre sujet et préfigure une relation heureuse avec votre conjoint.  

Le Dzi des 11 yeux aide à éradiquer les mauvaises intentions et à réduire les envies de fumer, ce qui mène à la paix du cœur et de l’esprit. Cette perle peut prévenir les accidents et les dangers et créer un environnement sûr pour faciliter le chemin de la réussite.  

Le Dzi des 12 yeux permet de dépasser les attentes et d’atteindre la gloire et la reconnaissance. La réalisation de tous nos vœux grâce à l’intrépidité et à la bravoure nait du pouvoir sacré de ces 12 yeux. Ils répondent aux besoins et désirs de chacun. Il y avait 12 Généraux Célestes lorsque les Bouddha historique a introduit le Sutra de guérison. On croyait qu’ils permettaient une protection pendant 12 heures d’affilées.   

Les 13 yeux du Dzi permettent d’apprendre à communiquer avec les ancêtres, ainsi qu’avec d’autres dimensions et réalités. Les 5 bouddha Dhyani représentés par 5 cercles sur un côté de la perle permettent d’atteindre la profonde méditation. Ce ne sont pas des figues historiques mais des êtres transcendants qui symbolisent des principes et forces divines universelles.   

Le Dzi aux 14 yeux aide à protéger l’esprit du désordre des problèmes du karma. Cela permet donc d’accéder à la contemplation. L’esprit a le loisir d’explorer les méditations sans les menaces d’esprits malfaisants. Il prône une douceur d’âme tant recherchée.   

Le Dzi des 15 yeux augmente la sagesse du porteur, libère la souffrance humaine et génère la bonne fortune générale dans la vie terrestre. Ce dzi permet d’exaucer les vœux bénis par le Dieu Céleste.  

Le Dzi des 16 yeux ramène l’humour dans la vie. Rappelez-vous que c’est par le jeu et la joie que tout peut être obtenu. Cette perle aide à rejeter la tristesse, la dépression, la mélancolie et la tristesse.  

Le Dzi à 17 yeux peut aider à améliorer l’image que l’on a de soi. Laissez les autres vous voir comme vous vous voyez dans votre inconscient. Il induit un gain de confiance en soi bien qu’il protège de l’arrogance.  

Les 18 yeux du Dzi peuvent aider à se prémunir contre les obsessions et les compulsions. Ils aident à se protéger contre les traits de personnalité qui créent une dépendance. L’alcoolisme, l’abus de drogues, la dépendance sexuelle, le jeu et toutes les autres dépendances. Les addictions du cervezu sont soulagés grâce à cette perle. Cela induit une modération dans la vie et un apaisement.  

Le Dzi des 19 yeux augmente la capacité du propriétaire à manifester et matérialiser les choses nécessaires dans sa vie. Il a le pouvoir de réaliser et de commander les énergies astrales présentes dans la vie des propriétaires. Si le cœur du porteur est pur et non matérialiste, cette perle lui permettra l’accès à ses rêves.   

Le Dzi des 20 yeux aide à atteindre la purification. Ce Dzi peut améliorer le processus de préparation du propriétaire pour mettre fin au cycle de renaissance. Il prépare la connexion entre le corps, le mental et l’esprit pour atteindre un jour le Nirvana.  

Le Dzi des 21 yeux augmente le pouvoir magique inhérent au porteur, il exécute ce que vous désirez le plus. Ce dzi magnifie toutes les caractéristiques des autres perles et les concentre en un. Ce dzi aide le propriétaire à arriver à un état de demi-dieu par le fait que ses rêves se réalisent. Mais le détenteur d’une telle perle se doit de demeurer pieux et pur de cœur. La perle aux 21 yeux est très recherchée.  

     Rajoutons à cela les figures animales et naturelles censées apporter le pouvoir et les vertus de la représentation en question