Mala, chapelet de prière et méditation bouddhiste. 108 perles de santal rare dit de Laoshan. Jade. Pendentif Cherenzi, mantra au verso

Mala, chapelet de prière et méditation bouddhiste. 108 perles de santal rare dit de Laoshan. Jade. Pendentif Cherenzi, mantra au verso

$954.61

Shipping to United States: Free

Mala, chapelet de prière et méditation bouddhiste.
Longueur de la pièce 62cm

Le mala, trengwa, en tibétain est le rosaire du bouddhiste, l'objet dont le moine (voire le pratiquant laïc) ne se sépare presque jamais, le tenant à la main ou enroulé autour du poignet.
Le mala est tout d'abord un onjet utilitaire: il sert de support tactile à la récitation des mantras, en même temps qu'il est utilisé pour les compter si l'on s'est fixé d'en répéter un nombre défini.
Le mala est composé de 108 perles enfilées, ce qui justifie son nom, puisqu'il signifie simplement "guirlande" (de perles). Les différents composants recèlent chacun une signification symbolique précisent: La grosse perle (ou tete de bouddha) qui clôt la boucle repésente la connaissance de la vacuité. Le petit cône qui la surmonte est la marque de la vacuité elle-même.

En tant que gemmologue diplômé de l'Institut National de Gemmologie de Paris, toutes nos pierres sont expertisées et certifiés.

En tant que Malakara, nous confectionnons nous même l'ensemble de nos malas en respectant scrupuleusement la tradition.
Nous assemblons nos malas sur un cordon traditionnel, une tresse de 5 fils des 5 couleurs des 5 bouddhas de méditation.

Noeud coulissant en finition comme tous nos malas, objet de pratique, comme le montre cette video en exemple.
https://www.facebook.com/103104533147394/videos/446304419720374


108 perles de santal de haute qualité dit de Laoshan, santal de collection devenu rare.
Le santal indien (S. album) est maintenant très rare et donc très cher. Le santal de la région de Mysore, en Inde du Sud, est considéré comme la meilleure qualité disponible. De nouvelles plantations ont été mises en place avec l'aide de la communauté internationale au Tamil Nadu.
Il se distingue des autres santal par son parfum caractéristique persistant dans le temps, et de la qualité de son bois.
Perles de 8mm de diamètre chacune.

perles de jade blanc de 10 mm de diamètre de grade A ni traité, ni teinté, néphrite d'Asie centrale originaire de la province de Yill Hasake (Tashang), préfecture autonome Casaque.
Jade polaire du Canada à effet oeil de chat également de grade A originaire de Dawson mining river, province du Yukon au Canada

Le bodhisattva Cherenzi/ Guan Yin étant l'émanation du Bouddha Amitabha, nous avons rajouté son effigie, en obsidienne glace, originaire de Russie, au dessus du pompom du haut, entouré de perles de jade vert.

pendentif, amulette de protection bouddhiste. Bodhisattva Avalokitesvara/Chenrezi/ Guan Yin
Entièrement sculptée artisanalement.
Ivoire de mammouth serti dans du santal "laoshan"

Video disponible via ce lien
https://www.facebook.com/103104533147394/videos/721966411780725

Ivoire de mammouth fossile de Iakoutie Sibérie
L'Ivoire de Mammouth est facilement reconnaissable de par les lignes de Schreger incurvées se croisant à un angle inférieur à 90° alors que celles de l'éléphant se croisent à ±115°. L'ivoire d'éléphant est strictement interdit à la vente.
La plupart des espèces de mammouths se sont éteintes il y a 15 000 à 12 000 ans. Une dernière espèce de mammouth nain est attestée au nord de la Sibérie, dans l'île Wrangel, entre 5 700 et 1 700 av. J.-C.
Notre ivoire de mammouth provient du permafrost Sibérien en Iakoutie.

Mantra de la compassion tournant grâce à un roulement à bille de haute précision élaboré en Allemagne

Le tout est rehaussé de turquoise du Hubei et agate dite nan hong (rouge du sud du Yunnan)

le sutra du coeur est également inscrit en nano script visible par un effet loupe.

Dimension du pendentif 60/40/20mm

Travail fin et délicat.

En tant que gemmologue diplômé de l'Institut National de Gemmologie (ING), Paris, France. Toutes nos matières sont expertisées et certifiées par nos soins.

Livré avec un cordon réglable



Le bodhisattva Avalokiteshvara (hindi अवलोकितेश्वर Avalokiteśvara « seigneur qui observe depuis le haut », chinois 觀世音 Guānshìyīn ou 觀音 Guānyīn, shanghaïen Kueu(sy)'in, coréen Gwanseeum 관세음, japonais 観音 Kan'non, tibétain Chenrezig, vietnamien Quán Thế Âm, indonésien Kwan Im, khmer លោកេស្វរ Lokesvara), est sans doute le grand bodhisattva le plus vénéré et le plus populaire parmi les bouddhistes du Grand véhicule. Il est aussi utilisé comme yidam (déité tutélaire) dans les méditations tantriques.

Bodhisattva protéiforme et syncrétique (il peut représenter tous les autres bodhisattva), incarnant la compassion ultime, il peut être féminin en Chine, en Corée, au Japon et au Vietnam, sous forme de Guan Yin.

Il est considéré comme le protecteur du Tibet où le roi Songtsen Gampo et plus tard les dalaï-lamas sont vus comme ses émanations. C'est aussi le cas d'autres tulkou comme le karmapa. Aussi nommé Padmapāṇi ou Maṇipadmā, il est invoqué par le célèbre mantra Om̐ Maṇipadme hūm (ॐ मणिपद्मेहूम्).
Chenrézi est le bodhisattva de l’amour et de la compassion. La poudja de Chenrézi a pour objectif de développer l’amitié pleine d’amour et la compassion pour tous les êtres vivants sans distinction. Chenrézi se manifeste sous différentes formes : le Chenrézi à 10 têtes et 1000 bras de la compassion est le plus connu : il promit à son père spirituel, le Bouddha Amitabha, de dépenser toute son énergie pour libérer tous les êtres vivants et de ne pas se reposer tant que tous les êtres vivants ne seraient pas délivrés de leur souffrance. S’il devait jamais douter de sa mission, ‘puissent alors ma tête se fragmenter en dix et mon corps en 1000’. Quand, après avoir médité de manière profonde et avoir récité sans arrêt le Mantra des Mani, il vit que l’océan de souffrances ne s’était toujours pas vidé, alors il tomba dans un profond désespoir et brisa sa tête en 10 et son corps en 1000. Le mantra aux six syllabes OM MANI PEME HOENG est le mantra le plus connu du Bouddhisme tibétain.

Selon le bouddhisme tibétain, le fait de réciter le mantra de Chenrezi Om Mani Padme Hum, à voix haute ou intérieurement, est une invocation à l’attention bienveillante et puissante de Chenrezig, l’expression de la compassion du Bouddha. Le fait de voir le mantra écrit peut avoir le même effet, c’est pour cela qu’on le retrouve à des endroits bien visibles, voir même gravé dans la pierre. Il peut également être invoqué à l’aide de moulins à prières sur lesquels le mantra est inscrit, parfois des milliers de fois. Il existe différents formats de moulins à prières : il y a ceux que l’on peut transporter avec soi et faire tourner d’une seule main, et il y en a d’autres qui sont si grands et si lourds qu’il faut plusieurs personnes pour les faire tourner. Selon les moines bouddhistes tibétains, le mantra Om Mani Padme Hum (Hung) réunit à lui seul l’ensemble des enseignements du Bouddha.

Chaque syllabe permet de fermer une porte de la réincarnation :

OM : Ferme la porte du monde des Devas (dieux). MA : Ferme la porte du monde des asuras (demi-dieux). NI : Ferme la porte du monde des humains. PAD : Ferme la porte du monde des animaux. ME : Ferme la porte du monde des pretas (« esprits avides »). HUNG : Ferme la porte de l’enfer.

Chaque syllabe purifie un voile :

OM : purifie le voile du corps. MA : purifie le voile de la parole. NI : purifie le voile de l’esprit. PAD : purifie le voile des émotions contradictoires. ME : purifie le voile de l’existence substantielle. HUNG : purifie le voile qui recouvre la connaissance.

Chaque syllabe est un mantra en elle-même :

OM : pour le corps des Bouddhas. MA : pour la parole des Bouddhas. NI : pour l’esprit des Bouddhas. PAD : pour les vertus des Bouddhas. ME : pour les accomplissements des Bouddhas. HUNG : pour la grâce du corps, de la parole, de l’esprit, de la vertu et de tous les accomplissements des Bouddhas.

Chaque syllabe correspond à l’un des six paradigmes ou perfectionnements transcendantaux :

OM : la générosité. MA : l’éthique. NI : la tolérance. PAD : la persévérance. ME : la concentration. HUNG : le discernement.

Chaque syllabe est également reliée à un Bouddha :

OM : Ratnasambhava. MA : Amaoghasiddi. NI : Vajradhara PAD : Vairocana. ME : Amitabha. HUNG : Akshobya.

Chaque syllabe du mantra nous purifie d’un défaut :

OM : l’orgueil. MA : l’envie / le désir de se divertir. NI : le désir passionnel. PAD : la bêtise / les préjugés. ME : la pauvreté / la possessivité. HUNG : l’agressivité / la haine.

Enfin, chaque syllabe correspond à l’une des six sagesses :

OM : la sagesse de la stabilité. MA : la sagesse toute accomplissante NI : la sagesse émanent de soi-même PAD : la sagesse toute embrassante (dharma) ME : la sagesse discriminante HUNG : la sagesse semblable à un miroir.

pour toutes informations sur notre activité et dates d'expositions en salons de mineraux.
https://www.facebook.com/pages/Dongmei-Jeremy-Zhang-Guelle/103104533147394?ref=hl

Shipping from France

Processing time

1-8 business days

Customs and import taxes

Buyers are responsible for any customs and import taxes that may apply. I'm not responsible for delays due to customs.

Payment Options

Secure options
  • Accepts Etsy gift cards

Returns & Exchanges

I gladly accept returns

Just contact me within: 3 days of delivery

Ship items back to me within: 7 days of delivery

I don't accept exchanges or cancellations

But please contact me if you have any problems with your order.

The following items can't be returned or exchanged

Because of the nature of these items, unless they arrive damaged or defective, I can't accept returns for:

  • Custom or personalized orders
  • Perishable products (like food or flowers)
  • Digital downloads
  • Intimate items (for health/hygiene reasons)
  • Items on sale

Conditions of return

Buyers are responsible for return shipping costs. If the item is not returned in its original condition, the buyer is responsible for any loss in value.

Legal imprint