reliquaire de protection bouddhiste Akashagarbha en argent massif 925 plaqué or 18k turquoise. roue de la vie

reliquaire de protection bouddhiste Akashagarbha en argent massif 925 plaqué or 18k turquoise. roue de la vie

$246.78

Shipping to United States: Free

reliquaire de protection bouddhiste Akashagarbha en argent massif 925 plaqué or 18k turquoise nan hong. roue de la vie

Turquoise d'Arizona


Roue de la vie au verso, tournant comme le montre la vidéo disponible via ce lien
https://www.facebook.com/dongmeietjeremyzhangguelle/videos/669973187167727/

Dimensions: 56/43/7 mm
Poids d'environ 58 grammes.

notre article expliquant la roue de la vie bouddhiste sur notre blog via ce lien
https://www.dongmeietjeremyzg.com/post/597638338020/symbolisme-de-la-roue-de-la-vie-dans-le

Akashagarbha l’un des huit grands bodhisattvas du vajrayana et l’un des treize bouddhas de l’école tantrique japonaise Shingon. Son culte s’est maintenu principalement au Japon, Il fut introduit au Japon pendant la période Nara (645-794).
Son nom peut être traduit par «trésor de l'espace sans limites» car sa sagesse serait illimitée comme l'espace lui-même. Il est parfois connu comme le frère jumeau du bodhisattva Ksitigarbha.
formé de ākāśa, « espace illimité », et de garbha, « matrice »; « embryon » ou « dépôt consacré dans un temple en construction ». Il s’interprète dans sa traduction chinoise, comme « magasin espace ». L'espace contient tout et elle-même est vide, ce vide est la vraie nature de la réalité, shunyata (śūnyatā), source et dépositaire de toutes les sagesses et toutes les vertus. Le Soutra de la grande assemblée compare Ākāśagarbha à un homme riche qui ouvre sans retenue son trésor aux autres. Le bodhisattva est connu pour distribuer sans limite compassion et sagesse. Le terme ākāśa peut également être compris comme « espace céleste », par opposition à kṣiti, « terre ». Cette interprétation a donné naissance à la dyade Ākāśagarbha/Kshitigarbha qui connut une brève existence lors des débuts du bouddhisme au Japon. Le bodhisattva apparaît parfois sous d’autres noms au sens similaire à Ākāśagarbha: Gaganagarbha ou Khagarba en sanscrit, Xūkōngyùn púsà 虛空孕菩薩 en chinois et Kokûzô en japonais.

On dit que la lune, le soleil et les étoiles sont ses manifestations. ce bodhisattva est donc celui qui vit dans les cieux et qui aide en particuliers les divinités à devenir sage.

Il est associé à un rituel pour améliorer la mémoire décrit dans les sutras portant son nom. Même aujourd'hui, beaucoup de gens récitent son mantra dans l'espoir d'obtenir une mémoire infaillible. Sur l'île de Honshu, les enfants à la fin de leur treizième année rendent hommage à Kokuzo pour demander une renforcement de leurs capacités intellectuelles. Ce mantra agit aussi sur les capacités manuelles.
Namo Ākāśagarbhāya! Oṃ ārya kamari mauli svāhā!

Ākāśagarbha représente l’essence de l’éther et appartient sur les mandalas à la famille du ratna (joyau). Selon le Soutra d’Akashagarbha , on le prie vers l’est en attendant l’aube (aruņa) qui est sa manifestation. On dit aussi que la lune, le soleil et les étoiles sont ses manifestations. Compte tenu qu’une partie de son nom peut avoir le sens de « ciel », certains4 ont proposé de voir une divinité céleste ou stellaire à l’origine du bodhisattva.
Ce bodhisattva est associé à un rituel d'amélioration de la mémoire décrit dans le Soutra du bodhisattva Ākāśagarbha qui fut introduit au Japon durant la période Nara (645-794). De nos jours encore, nombreux sont ceux qui récitent son mantra dans l’espoir de revitaliser une mémoire défaillante. Sur l’île de Honshu, les enfants avaient l’habitude de rendre hommage à Kokuzo le jour de leurs treize ans pour solliciter l’amélioration de leurs capacités intellectuelles. On prie aussi Ākāśagarbha pour obtenir l’habileté manuelle ; il est considéré comme le patron des artisans.
En dehors de ses aspects utilitaires, le mantra de Kokûzô a aussi un effet spirituel. Il est récité pour développer la sagesse. Kukai, fondateur du bouddhisme Shingon, fit plusieurs fois son ascèse particulière, "le Goumanji" rituel de 100 jours consistant à répéter le mantra un million de fois dans l'isolement. À l'issue du 10e, il est dit que l'étoile de l'aube, que symbolise le bodhisattva, descendit se fondre en lui, lui apportant l'illumination.
Dernier sur la liste des Treize bouddhas du courant Shingon, Ākāśagarbha clôt aussi le cycle des rituels funéraires en présidant la dernière cérémonie commémorative 32 ans après le décès.
Ākāśagarbha a également une certaine importance dans le bouddhisme Nichiren. Le Seichō-ji (Kiyosumi-dera), temple où étudia le fondateur du courant, fut construit autour d’une statue de ce bodhisattva. Selon le Gosho, recueil de ses écrits, Nichiren vit un jour Kokûzô apparaître devant lui puis se changer en un vieux moine qui lui remit une perle de sagesse.
Ākāśagarbha est l'un des premiers bodhisattvas parvenus au Japon et ses représentations y sont nombreuses. Il est en général représenté assis, tenant dans la main gauche une perle, dans la droite une épée, ou la droite fait le geste (mudrâ) de sans crainte, ou plus rarement celui de don. Comme celle de Manjushri, son épée représente la sagesse pourfendant l’ignorance. Une fleur surmontée du « joyau qui exauce les vœux » l'accompagne ou la remplace.
Il existe un ensemble de cinq Ākāśagarbha qui sont ses émanations. Ils représentent ses cinq types de sagesse et s’ordonnent selon les orientations comme les cinq bouddhas de méditation. Un exemple particulièrement remarquable est celui du temple To-ji de Tokyo, importé de Chine au IXe siècle.

Sa peau est de couleur jaune ou blanche. Il est en général représenté assis sur un oiseau, tenant dans la main gauche une perle, dans la droite une épée ou un arc. Ou parfois la droite fait le geste (mudra) d’absence de crainte, ou plus rarement celui du don. Comme celle de Manjushri, son épée représente la sagesse pourfendant l’ignorance. Une fleur surmontée du « joyau qui exauce les vœux » l’accompagne ou la remplace même parfois.
Il existe un ensemble de cinq Akashagarbha qui sont ses émanations. Ils représentent ses cinq types de sagesse et s’ordonnent selon les orientations comme les cinq bouddhas de méditation.



Toutes nos infos, expos, contact sur notre page pro facebook.

https://www.facebook.com/dongmeietjeremyzhangguelle/

Shipping from France

Processing time

1-2 weeks

Customs and import taxes

Buyers are responsible for any customs and import taxes that may apply. I'm not responsible for delays due to customs.

Payment Options

Secure options
  • Accepts Etsy gift cards

Returns & Exchanges

I gladly accept returns

Just contact me within: 3 days of delivery

Ship items back to me within: 7 days of delivery

I don't accept exchanges or cancellations

But please contact me if you have any problems with your order.

The following items can't be returned or exchanged

Because of the nature of these items, unless they arrive damaged or defective, I can't accept returns for:

  • Custom or personalized orders
  • Perishable products (like food or flowers)
  • Digital downloads
  • Intimate items (for health/hygiene reasons)
  • Items on sale

Conditions of return

Buyers are responsible for return shipping costs. If the item is not returned in its original condition, the buyer is responsible for any loss in value.

Legal imprint