pendentif, reliquaire, ghau, bouddha. Jambhala, vajrayana tibetain, shingon japonais Phurba, dague pour vaincre les demons au verso.

pendentif, reliquaire, ghau, bouddha. Jambhala, vajrayana tibetain, shingon japonais Phurba, dague pour vaincre les demons au verso.

$246.05

Shipping to United States: Free

pendentif, reliquaire, ghau, bouddha Jambhala.
Bouddhisme vajrayana tibetain, shingon japonais
Phurba, dague pour vaincre les demons au verso.
Turquoise de la province du Hubei
Agate dite "nan hong" (rouge du sud) de la province du Yunnan. Cette agate volcanique peu commune doit son intense couleur rouge intense a sa teneur naturelle en cinabre
En tant que gemmologue diplômé de l'Institut National de Gemmologie (ING), Paris, France. Toutes nos matières sont expertisées et certifiées par nos soins.

Argent 925 poinçonné
Déité argent plaqué or 18k

La vitre protectrice sont réalisées en leuco saphir comme les montres haut de gamme.
Le couvercle est ouvrant permettant de toucher la déité
Livré avec un cordon réglable.
Livré dans une boite en bois sur mesure.

Dimension du Ghau: 50mm de haut sur 31mm de large sur 10mm d'épaisseur
Poids de 35 grammes.

Pour decouvrir l'ensemble de notre collection "protections bouddhistes", veuillez cliquer sur ce lien
https://www.etsy.com/fr/shop/DongmeietJeremyZG?ref=seller-platform-mcnav§ion_id=23827698

L'ensemble de notre boutique, via ce lien
https://www.etsy.com/fr/shop/DongmeietJeremyZG?

Le ghau est une sorte d’autel transportable dans lequel l’image de la divinité d’élection du possesseur est gardée, enveloppée dans des vêtements de soie. La grande majorité des Tibétains utilisent le ghau à la maison et la transporte durant leurs voyages. Ils la gardent sur un véritable autel à la maison. Lors des voyages, elle est accrochée à la ceinture de dos. Il sert de symbole protecteur durant les voyages et permet également à son possesseur de prouver sa dévotion à sa déité.

JAMBHALA
Jambhala (également connu sous le nom Dzambhala, Dzambala, Zambala ou Jambala) est le Dieu de la richesse et de manière appropriée un membre de la famille du joyau(Ratna) dont le Dhyani Bouddha est Ratnasambhava. Dans la mythologie hindoue, il est connu comme Kubera.Jambhala est également considéré comme une émanation de l’Avalokitesvara ou Chenrezig, Bodhisattva de la Compassion.
Il es est le protecteur de toutes les lignées et de tous les êtres sensibles de toute maladie et les difficultés. Jambhala est un Bodhisattva du matériel et une richesse spirituelle ainsi que bien d’autres choses, notamment de l’octroi de stabilité financière.
« Parce que dans ce monde, il y a toutes sortes d’émotions courroucées et négatives ou les mauvais esprits, et parfois ils nuisent vous et autres êtres sensibles, Dzambhala doit assumer une telle forme courroucée et puissante pour nous protéger contre ces esprits nuisibles et le karma négatif. En particulier, Dzambhala nous aide à minimiser ou à diminuer tous les malheurs et les obstacles et nous aide à augmenter toutes les bonne fortune et le bonheur. »
Cette statuette est la version jaune de la divinité (vert, blanc, rouge et noir) aussi connue sous le nom du Gardien du Nord Vaiśravaṇa वैश्रवण (sansk.)
( pali. Vessavaṇa वेस्सवण) (Chin.多聞天王, duō wén tiānwáng) (Cor. 다문천왕, Damun Cheonwang) (Jap. 多聞天 ou 毘沙門 Tamon-ten or Bishamon-ten) (tib. rnam.thos.sras(Namthöse)) (mong. Bisman tengri).Nom Taoïste Molishou.
Le gardien du nord est également le chef des Chaturmaharaja (ou rois celestes) "celui qui est savant", "celui qui entend chaque chose". En chine il est considéré comme une bouddhisation de la divinité bhramanique des richesses Kuvera, le nord étant considéré comme recélant de fabuleux trésors. Il préside à l'hiver et est de couleur noire, surnommé le guerrier noir. Il commande à une armée de Yakshas.
En Inde se symboles sont le drapeau, le joyau et la mangouste.
Au japon son culte apparait independament des autres rois gardiens à partir du IXème siecle, il était considéré comme le dieu guérisseur qui aurait sauvé l'empereur Daigo (898- 930), il est devenu dieu des richesses à l'époque Heian, puis protecteur des samourais à l'epoque Kamakura.
Il est à l'instar de Milofo l'un des sept dieux du bohneur depuis le XVIIème siècle.IL est le protecteur de la nation tant en Chine qu'au Japon.

LE PHURBA
Le Phurba est une dague pour vaincre les démons. Elle fut introduite dans le bouddhisme tibétain par Phadmasambhava et est un symbole de transmutation des forces négatives.

Souvent faite de pierres, d’os, ou encore de fer, les dagues de Phurba des temples tibétains Bouddhisme sont facilement reconnaissables par leur lame à triple face. Utilisé dans les rituels pour chasser les esprits indésirables, le Phurba agit de manière spirituelle pour immobiliser les esprits démoniaques et parfois les tuer dans l’espoir qu’ils se réincarnent en de meilleurs lieux.

Chaque composant du Phurba a sa propre signification. La lame de la dague représente la méthode, avec chacun des trois côtés représentant les mondes à trois esprits. La pointe les réconciliant tous les trois pour former un axe mondial harmonieux. La conception à triple-lames est également destinée à transformer simultanément les trois poisons du monde en énergies positives. Ces poisons sont l’ignorance, l’avidité et l’agression. Des ennemis du Bouddhisme qui peuvent exiger une vie entière à surmonter dans la quête de l’éclaircissement. La lame est souvent vue comme indestructible et allumé avec un feu pour brûler au-dessus de la haine.

La poignée du Phurba représente la sagesse et est souvent modelée comme un bulbe à huit faces avec des nœuds symétriques à chaque extrémité. Il existe diverses interprétations à la présence de ces nœuds. De la conviction que le Nirvana est enfermé à l’intérieur, à la croyance que les différentes sections des nœuds contiennent les paradis de plusieurs dieux. En allant jusqu’au désir d’une forme informe, représentant le fait d’être informe au royaume des Bouddhas.

Le sommet de la poignée affiche souvent les trois divinités courroucées de Yamantaka, Amrita Kundalini, et Hayagriva. Yamantaka, le visage de couleur blanche, symbolise le corps et la destruction de la haine. Amrita, le visage coloré en bleu, symbolise l’esprit et la destruction de l’illusion. Hayagriva, le visage de couleur rouge, symbole de la parole et la destruction de la cupidité.

Dans de nombreuses illustrations, la dague de Phurba est représentée sous une forme simple, en raison de sa petite taille. Cependant, dans sa forme tridimensionnelle, cette lame minuscule est le plus souvent représentée avec de nombreux symboles bouddhistes et démontre sa concentration sur la purge du mal.

Shipping from France

Processing time

1-2 weeks

Customs and import taxes

Buyers are responsible for any customs and import taxes that may apply. I'm not responsible for delays due to customs.

Payment Options

Secure options
  • Accepts Etsy gift cards

Returns & Exchanges

I gladly accept returns

Just contact me within: 3 days of delivery

Ship items back to me within: 7 days of delivery

I don't accept exchanges or cancellations

But please contact me if you have any problems with your order.

The following items can't be returned or exchanged

Because of the nature of these items, unless they arrive damaged or defective, I can't accept returns for:

  • Custom or personalized orders
  • Perishable products (like food or flowers)
  • Digital downloads
  • Intimate items (for health/hygiene reasons)
  • Items on sale

Conditions of return

Buyers are responsible for return shipping costs. If the item is not returned in its original condition, the buyer is responsible for any loss in value.

Legal imprint